Il court, il court, le robot…

Robot-Chatdéveloppé à Lausanne

Quitte à développer un robot capable de se déplacer tout seul, pourquoi ne pas prendre exemple sur un chat ? Les avantages sont innombrables : non seulement l’animal est un modèle d’agilité et de stabilité sur les terrains accidentés, mais le robot devient également si mignon que le projet acquiert une notoriété instantanée dans les médias. C’est ainsi qu’on a entendu parler du cheetah-cub robot (robot «bébé guépard») conçu par l’École polytechnique fédérale de Lausanne, en Suisse.

C’est «la plus rapide des machines de sa catégorie, c’est-à-dire celle des petits robots quadrupèdes de moins de 30 kg, vante le laboratoire de biorobotique sur le site de l’École. Lors de tests, il s’est montré capable de parcourir près de sept fois sa propre longueur en une seconde.» Il s’appuie pour cela sur quelques prouesses techniques – élasticité, amortissement et auto-stabilisation en terrain plat comme accidenté – directement inspirées de la démarche des vrais félins.

C’est pourquoi on ne parle plus de simple robotique, mais de «biorobotique». Les composants matériels et électroniques du robot sont calibrés pour reproduire le plus fidèlement possible les mouvements d’un animal organique. Chaque patte a trois segments, comme chez les vrais chats ; des ressorts jouent le rôle des tendons et les muscles sont imités par des «actionneurs», «sorte de petits moteurs convertissant l’énergie en mouvement».

L’objectif est de rendre la machine autonome, pour qu’elle puisse atteindre des lieux isolés sans avoir besoin d’un coup de main humain, et ainsi effectuer des missions de secours ou d’exploration après une catastrophe. Le robot a également été conçu avec des composants «courants et bons marché» pour être facilement reproductible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s