Quand les félins jouent les mules

chat mule verticalEncore un coup des Pussy Riot ? Le 3 juin dernier, les autorités pénitentiaires de la République des Komis, en Russie, ont annoncé qu’elles avaient mis la main sur un gros poisson, et, plus exactement, un poisson-chat. Elles sont en effet parvenues à capturer un dangereux trafiquant de portables, qui se trouve être un magnifique matou noir et blanc. Sur le bidon du criminel étaient fixés deux téléphones mobiles ainsi que leurs chargeurs, qu’il s’apprêtait à livrer à l’intérieur de la prison.

Le chat a été repéré alors qu’il marchait sur une barrière. Et à y regarder de plus près, il s’est avéré que «deux paquets étaient scotchés sur les flancs de l’animal, comme le racontent les gardiens de la prison au Daily Mail. On ne peut évidemment pas mettre en cause le chat, mais quelqu’un, quelque part, sait à qui il était censé livrer ces objets, et nous le garderons jusqu’à ce que nous trouvions cette personne.»

Ce n’est pas la première fois que des gardiens interceptent un félin venu rendre une visite impromptue aux prisonniers mais, jusqu’ici, ils transportaient plutôt de la drogue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s