Stubbs, maire en Alaska

Stubbs est le second portrait d’une série sur les grands chats de ce monde.

Photo Jenni Konrad, CC BY SA

Photo Jenni Konrad, CC BY SA

Avec ses 876 habitants au dernier recensement, on ne peut pas dire que la bourgade de Talkeetna, en Alaska (Etats-Unis), soit au cœur d’enjeux politiques cruciaux. Il n’y a donc pas de conseil municipal – le maire de la commune de Matanuska-Susitna, à laquelle Talkeetna appartient, suffit amplement. Mais pour le geste, les citoyens du village ont choisi en juillet 1997 de remettre un titre de maire honorifique à l’un de leurs pairs. A qui ? Question épineuse. Aucun des candidats ne faisait l’unanimité. Quelques plaisantins ont alors proposé le nom du chaton roux qui faisait fondre tout le quartier, le petit «Stubbs»… et l’affaire fut entendue.

Aujourd’hui, Stubbs est un vieux matou de 16 ans, et il officie toujours. Sa cote de popularité semble toujours au plus haut, même si l’avis de son humaine, la directrice du magasin général Nagley’s, n’est pas le plus objectif sur le sujet. «Il n’augmente jamais les taxes, se vante Lauri Stec à CNNd’ailleurs nous n’avons pas de taxes commerciales. Il n’interfère jamais dans nos affaires, et il est honnête.»

Stubbs doit son nom à sa queue atrophiée – en anglais, un stub est un petit bout de quelque chose, un mégot ou un talon de billet. Lauri Stec l’a adopté en 1997 alors que ses anciens propriétaires, qui ne savaient quoi faire de la portée de leur chatte, n’avaient rien trouvé de plus intelligent que de déposer «un carton plein de chatons devant le magasin».

stubbs verreComme de nombreux hommes politiques, Stubbs a laissé le pouvoir lui monter légèrement à la tête. Sa maîtresse raconte ainsi qu’il n’accepte de boire «que de l’eau aromatisée à l’herbe à chat dans un verre à vin». Mazette…

L’accident

Si Stubbs n’a que des admirateurs chez les humains (on en compte pas moins de 23 000 sur sa page Facebook), il semble s’être fait quelques ennemis chez la race canine. La semaine dernière, la pauvre bête a été sauvagement agressée par un chien errant, connu dans le quartier pour sa férocité. Le pauvre matou a récolté «une entaille longue de dix centimètres», rapporte le média local Alaska Dispatch. Les crocs ont entamé la peau et le muscle.

Le chat est d’abord resté introuvable. «Tout le monde le cherchait avec des lampes torches et des lampes frontales, on était très choqués, raconte Lauri Stec. Tout ce à quoi je pensais, c’est « je ne peux pas le laisser mourir là sous la pluie »…» Après des heures de recherche ciblée dans les recoins que Stubbs préférait, Lauri Stec a fini par le voir sortir d’une cachette en rampant. Un examen attentif à la maison lui a révélé l’ampleur des dégâts : outre la morsure la plus étendue et profonde, Stubbs avait également un poumon perforé, le sternum cassé et des côtes fêlées.

A la clinique

A la clinique – Photo Lauri Stec

Le vétérinaire local l’a bien emmitouflé avant de l’emmener en voiture dans une clinique mieux équipée, à 110 kilomètres au sud. Stubbs a passé plusieurs jours entre la vie et la mort en hospitalisation, avant de commencer à remonter la pente vendredi dernier. Ayant lu sur Alaska Dispatch que la facture vétérinaire s’élevait à plus de 2000 dollars, les fans du chats ont organisé pendant ce temps une collecte de dons sur le site Indiegogo (qui a marché bien au-delà de l’objectif).

Stubbs est rentré chez lui hier soir, a-t-il annoncé sur Facebook. Le site Cute Overload a eu des nouvelles de sa maîtresse : «Il devra rester dans une cage de convalescence au magasin pendant 2 mois environ, avant qu’il ait le droit de se balader sur ses pattes»… Et ravir à nouveau tous les touristes de passage à Talkeetna, base de départ pour les expéditions vers le mont McKinley. Remerciant tous ses fans pour leurs dons et leurs souhaits de rétablissement, le rouquin dit espérer «que vous allez tous déménager à Talkeetna pour que je puisse vous le rendre en soirées dansantes et chasses à la souris !»

Advertisements

Une réponse à “Stubbs, maire en Alaska

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s