Au revoir, Colonel !

Photo DR

Colonel Meow en 2013 – Photo Guinness World Records

Est-ce une chapka ? Est-ce un ewok ? Non, c’est Colonel Meow ! Ce splendide chat, dont on a appris le décès la semaine dernière, était entré rapidement au panthéon des lolcats en promenant sur les internets sa bouille sévère et son doux pelage de persan de l’Himalaya.

Colonel Meow a connu des débuts difficiles avant d’accéder au wall of fame félin : né en octobre 2011, il est abandonné dans la rue avant d’atterrir dans un refuge de Seattle. C’est là que l’Américaine Anne Marie Avey craque sur le chaton, qui n’a pas encore la tronche de vieux briscard qui fera son succès. Un an plus tard, la maîtresse, pas peu fière, publie sur Facebook les premières images du grand Colonel et, bien vite, les internautes fondent pour sa fourrure grise et ses épais sourcils noirs qui ne sont pas sans évoquer le faciès enjoué de Leonid Brejnev.

Il y a de ça, non ?

C’est le début d’une longue série de clichés et de détournements. Devenu star du net avec sa bouille reconnaissable entre mille, quasiment au même titre que Lil Bub ou Grumpy Cat, le Colonel est régulièrement mentionné à la télévision américaine et fait l’objet de nombreux articles dans la presse internationale.

Montage d'un fan

Colonel Meow en Falcor, le dragon poilu de «L’Histoire sans fin» – Montage d’un fan

En août 2013, c’est la consécration : Colonel entre dans le livre Guiness des records en décrochant le titre de chat au poil le plus long du monde, avec une toison atteignant par endroits 23 centimètres !

Hélas, notre star est foudroyée en pleine ascension : en novembre, Anne Marie fait appel aux nombreux fans de Colonel (plus de 350 000 rien que sur Facebook) afin de financer une opération cardiaque. Cela ne suffira pas… Sa santé continuera à décliner, jusqu’à l’issue fatale, survenue mercredi 29 janvier. On ignore encore les circonstances exactes dans lesquelles Colonel Meow nous a quittés. Sa maîtresse a partagé la triste nouvelle sur les réseaux sociaux, promettant plus de détails dans quelques jours, quand elle se sera un peu remise de cette perte. Elle lui a également fait ses adieux dans une petite vidéo très émouvante :

Malgré ce que laissait à penser sa mine sévère, Colonel Meow n’avait que 2 ans, et il nous manquera.

Advertisements

Une réponse à “Au revoir, Colonel !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s