Litières : un banc d’essai pour séparer le bon grain de l’ivraie

Banc d'essai litières

Minérale, végétale, absorbante ou biodégradable, agglomérante ou pas… Le marché des litières pour chat est une jungle, mais les propriétaires de félin savent bien qu’un seul critère compte vraiment dans le choix du précieux produit : la taille des gravillons. 60 millions de consommateurs ne s’y trompe pas. Dans son numéro de juin, le magazine publie un grand banc d’essai des litières autour de trois tests : la capacité d’absorption, la neutralisation des odeurs et la taille des grains. «Tros gros, ils n’absorbent pas toujours bien le liquide» et «le chat n’y trouvera pas son confort», explique le dossier. «Trop petits, les grains font de la poussière désagréable», et le chat les fait voler hors du bac en grattant, et il s’en coince entre les coussinets, et il en disperse dans toute la maison jusque sur l’oreiller de ses maîtres chéris. La poisse.

Bonne nouvelle : deux marques seulement sont sanctionnées pour grains trop fins : «Tidy Cats» de Purina et la litière minérale de Carrefour. Les autres s’en sortent plus ou moins bien, mais il est difficile de comparer toutes ces litières si foncièrement différentes. Les agglomérantes ne peuvent pas être jugées comme les autres, par exemple : leurs grains sont forcément fins et elles sont bien plus chères, mais on doit la renouveler moins souvent. Le magazine donne donc une estimation du «coût annuel moyen» pour chaque marque, la championne de cette catégorie (meilleur rapport entre la note globale et le coût annuel) étant la litière de silice chez Cora.

Quatre grands types de litière. En haut : de la litière minérale et de la litière végétale. En bas : de la litière en gel de silice et de l'agglomérante.

Quatre grands types de litière.
En haut : de la litière minérale et de la litière végétale.
En bas : de la litière en gel de silice et de l’agglomérante.

A noter, la conclusion : «les litières agglomérantes et à base de gel de silice se situent au-dessus des autres en termes d’absorption des liquides et des odeurs». Plus qu’une question de marque, la différence est dans la composition : aucune litière minérale basique ne se retrouve dans la première partie du classement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s