«Eat Sleep Sniff» : les ravages de la gatophilie

Rus Hudda a un problème : il aime son chat. Non, mais… C’est-à-dire qu’il aime trop son chat. Au point d’entretenir de lui déclamer des poèmes amoureux, de lui offrir des coussins quand c’est même pas Noël et d’avoir un moment d’hésitation quand sa compagne lui demande à qui va sa préférence : elle, ou le chat ? Mais la réponse est finalement évidente : LE CHAT BIEN SÛR !

eat sleep sniff love

Illustrateur de métier, ce Britannique a la chance de travailler pour la plus grande association de protection des chats au Royaume-Uni – Cats Protection. Mais ça ne lui suffit pas. En dehors de ses heures de travail, il n’arrive pas à s’émerveiller d’autre chose que sa petite protégée à poils, Tali, dont il dessine les aventures en planches de 4 cases. Le blog s’appelle Eat, Sleep, Sniff («manger, dormir, renifler»), soit un bon résumé des activités quotidiennes de son chat. Les premiers dessins publiés en août 2012 (dans les dernières pages du blog) se contentaient de mettre en images les petites habitudes félines, craquantes ou énervantes, que tout possesseur de chat connaît bien.

eat sleep sniff get off

Mais en même temps que la finesse du trait, la qualité du scénario s’est améliorée : Rus Hudda s’est construit au fur et à mesure un personnage de crazy cat man (l’équivalent masculin d’une «folle aux chats») absolument hilarant.

eat sleep sniff baby

> A lire sur Eat, Sleep, Sniff

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s